Maultaschen

(Ravioles souabes)

1 heure

15 ingrédients

Ulrike Klotz-Eiglier,

La Maison Allemande de Marseille

Sans titre (12).jpg

Allemagne

Ingrédients :

  • 750 g de viande hachée

  • 3 oignons

  • 6 oeufs

  • 1 rouleau de pâte à lasagnes ou Maultaschen

  • 15 g de chapelure

  • 4 cubes de bouillon de legumes

  • 1 gros bouquet de persil

  • 1 gousse d’ail

  • Thym

  • Curry

  • Muscade

  • Origan

  • Piment

  • Sel et poivre

Préparation :

1. Epluchez les oignons et coupez-les en petits morceaux. Réservez.

2. Lavez le persil et hachez-le. Réservez.

3. Faites revenir les oignons et le persil dans une poêle contenant une cuillère à soupe d'huile d'olive et versez le tout dans un          récipient. Dans le récipient, ajoutez la viande hachée, puis la chapelure et mélangez bien jusqu'à obtenir une farce                    homogène. Assaisonnez avec les herbes et les épices. Salez, poivrez et mélangez de nouveau.

4. Cassez les œufs en entier dans la farce et mélangez.

5. Sur votre plan de travail, déposez la pâte à lasagnes ou maultaschen et coupez-la en plusieurs morceaux rectangulaires             d'environ 20 cm de largeur. Au milieu de la pâte, déposez une grosse cuillère à soupe de farce puis repliez un des côtés dans     le sens de la longueur. Pour que la pâte adhère bien, enduisez la pâte avec du blanc d'oeuf, et repliez le deuxième côté.

6. A l'aide d'une cuillère, écrasez la pâte tous les 5 cm environ pour définir les extrémités des raviolis.

7. Dans une grande casserole d'eau, déposez les cubes de bouillon et faites cuire les Maultaschen pendant 10 à 12 minutes.        Servez bien chaud.

                              ce sont les moines cisterciens du monastère de Maulbronn qui ont inventé les Maultaschen.
Plus précisément, un frère laïc nommé Jakob. Selon la légende, il serait entré en possession d'un morceau de viande de façon inattendue peu avant la fin du Carême. "Un voleur en fuite avait laissé tomber son sac de butin, juste aux pieds de Jacob", indique le site web du monastère. Mais pendant le carême, les moines n'avaient pas le droit de manger de la viande. Alors qu'il préparait le repas du jeudi saint, il a eu une idée salvatrice : il a haché la viande et l'a mélangée aux légumes. Comme il avait encore mauvaise conscience, il a caché le tout dans des petites poches de pâte. Ainsi, il pouvait cacher la viande aux yeux de Dieu et de ses confrères. D'où le nom "Herrgottsbscheißerle". L'histoire est généralement datée de la guerre de Trente Ans, mais le Maultaschen souabe est probablement née environ 100 ans plus tôt. À cette époque, il y avait encore des moines à Maulbronn.

On dit que