Las Migas de Don Luis

(Plat à base de miettes de pain)

30 minutes

7 ingrédients

Sans titre (8).jpg

Espagne

Ingrédients :

  • Sardines fraîches

  • Chorizo

  • Saucisse

  • Poivrons

  • Oignons

  • 400 g de pain dur 

  • Ail

© Maison de l'Espagne - Aix-en-Provence

Préparation :

1. La première étape consiste à faire revenir tour à tour tous les ingrédients en petits morceaux (sauf le poivron qui doit rester en       lamelles) dans une grande poêle avec de l'huile d'olive. Une fois bien cuits et lorsqu’ils ont lâché leur jus, conservez-les dans       un plat et récupérez le jus de cuisson dans une petite casserole. Quant aux sardines, vous pouvez les passer au grill pour éviter     trop de gras.

2. Versez un peu de ce jus au fond de la poêle et "jetez" d'un seul coup la farine. Pour les quantités, tout dépend de combien de     convives vous inviterez, on prévoit environ 100 g par personne. La grande difficulté consiste maintenant à tourner avec une         cuillère plate et à feu doux, pour que la farine s'imbibe du jus et forme peu à peu des sortes de grumeaux plus ou moins petits     qui vont dorer tout en restant souples à l'intérieur.

3. Ajoutez de temps en temps du jus, et lorsque la consistance ressemble à celle du plat sur la photo, coupez tout, rajoutez les        morceaux de tous les ingrédients, soignez la présentation, et dégustez !!

Cela signifie "les miettes"

                                                                   

Vous avez déjà deviné qu'il s'agit de l'une de ces préparations devenues à la mode et que l'on appelle "le plat du pauvre"… Les miettes évoquent le pain, et il est vrai qu'en Castille, on les prépare à base de pain un peu sec que l'on découpe en fines lamelles puis en petits morceaux. Celles d'Almeria d'où est originaire Don Luis, sont à la farine, et si la grand tante Oranaise le voyait, elle grognerait car pour elle, les vraies sont à la semoule..!! Nous n'entrerons pas dans ce débat particulièrement risqué!! Don Luis pratiquait un métier d'extérieur, et lorsque les intempéries l'empêchaient de sortir, en particulier les jours de fortes pluies, il déclarait à sa famille "je fais les migas!!" Branle-bas de combat pour vite aller acheter des sardines fraîches, mais tout le reste était facile à trouver dans les réserves de la cuisine de la dueña de la Casa toujours prévoyante : des oignons, du poivron, du chorizo, de l'ail et de la saucisse.

© Maison de l'Espagne - Aix-en-Provence