Macheroni alla Rossini 

(Macaronis de Rossini)

2 heures

19 ingrédients

Bernadette Amoros, Présidente de l’AIAPA

Sans titre (34).jpg

Italie

Recette originale dictée par le compositeur le 26 décembre 1866 : 

Ingrédients :

  • 200 g de macaronis 

  • 100 g de beurre

  • 100 g de parmesan râpé

  • 50 g de gruyère râpé 

  • 1,5 l de bouillon 

  • 10 g de champignons séchés 

  • 2 truffes hachées

  • 100 g de jambon maigre haché

  • 1 pincée de quatre épices

  • 1 bouquet garni 

 

  • 1 carotte 

  • 2 tomates

  • 1 pied de céleri 

  • 1 oignon

  • 1 cs de crème fraîche 

  • 2 dl de crème 

  • 2 verres de vin blanc 

  • Un peu d'orange amère 

  • Chapelure 

Préparation :

Cuisson des pâtes : 

1. La cuisson des pâtes est très importante. Faites cuire les macaronis dans un bouillon en pleine ébullition qui a été préparé            précédemment avec une carotte, un pied de céleri, un oignon et une tomate, passé et filtré, après avoir ajouté une cuillère à        soupe de crème et un soupçon d'orange amère. Égouttez bien.  

Sauce : 

2. Préparez la sauce avec 50 g de beurre, 50 g de parmesan râpé, un quart de litre de bouillon,10 g de champignons séchés,      deux truffes hachées, 100 g de jambon maigre haché, une pincée de quatre épices, un bouquet garni, une tomate, 200 g        de crème, deux verres de vin. Faites cuire à feu doux pendant environ une heure.

3. Dans un plat en terre cuite beurré versez une couche de sauce, puis une couche de macaronis, une couche de parmesan            râpé, gruyère et de beurre. Faites plusieurs couches. 

4. Saupoudrez avec un peu de chapelure et de beurre. Faites dorer au four (c’est le moment le plus délicat…) 

Extrait de : Petites histoires savoureuses des mots que l'on mange de Robert Henry .

Rossini était gourmand.

                                                                                                              Sa philosophie : "Manger et aimer, chanter et digérer, tels sont à vrai dire les quatre actes de cet opéra bouffe ( sic ) qu'on appelle la vie et qui s'évanouit comme la mousse d'une bouteille de champagne. Qui la laisse échapper sans en avoir joui est un maître fou".

J’ai décidé de vous raconter l’histoire de la recette des macaronis de ma grand-mère. Pourquoi? Parce que le macaroni, c'est la pâte emblématique de l'Italie ! Du nord au sud on le connait et on le cuisine ! Mais les macaronis de ma grand-mère avaient quelque chose en plus… c’était les macaronis alla Rossini. Macheroni, Rossini, La pasta tout cela sentait bon l’Italie et la culture italienne…

Tout d’abord :Qu’est-ce que le macaroni ?
Le macaroni est une variété de pâtes fabriquées à partir de semoule de blé dur. De forme allongée et creuse, le macaroni fait environ 6 cm de long. 

Cette spécialité culinaire italienne a été détournée pour désigner péjorativement un Italien, selon la traditionnelle assimilation de l'étranger à ce qu'il mange.

Selon la légende, les macaronis auraient été apportés en l'Italie, de la lointaine Chine, par Marco Polo, en 1292. Cette hypothèse a été réfutée depuis longtemps, car il semble que les macaronis étaient déjà introduits, en Italie, depuis au moins un siècle, comme les pâtes sèches en général : le géographe arabe Al Idrissi qui a vécu en Sicile, au XIIe siècle, témoigne d'une véritable industrie sicilienne de pâtes alimentaires (itrija), dont le centre était Trabia
Au départ, les macaronis se consommaient nature salées ou au fromage. Avec l’évolution de l’art culinaire et des méthodes de cuisson, de nombreuses recettes sont apparues pour agrémenter ce plat de pâtes. 

On peut parler de la sauce bolognaise, née dans la ville italienne de Bologne par exemple.
La première usine de pâtes qui fabriqua des macaronis a été ouverte à Naples au début du XVIIIe siècle. C’est grâce à elle que la commercialisation du macaroni a franchi les frontières. Au fil des années, toute l’Europe et même les pays du Maghreb ont été conquis par ce type de pâtes. De nos jours, les macaronis restent les pâtes les plus connues au monde.